Astrid Scholte – Four Dead Queens

 

IMG_7204.jpg

« I will investigate, Queen Marguerite, » Alissa replied. 

« No, » Corra said. All eyes were on her. She lowered her hand from her chest. « We need someone frome outside the palace, outside of Queen Iris’s staff. Someone outside of influence. » 

And suspicion.

The sister Queens nodded.

« I will call an inspector immediately, » Corra said. « We will uncover the Truth. »

Résumé

Four Queens. A divided nation. A ruthless pickpocket. A noble messenger. And the murders that unite them. Keralie Corrington is a talented pickpocket. She steals for the black market in her quadrant. Her nation is divided into four regions, each strictly separated from the other. Four queens, one from each quadrant, rule as one. When Keralie steals a particularly valuable item from a messenger, she discovers she’s intercepted instructions to murder the queens. Hoping to find the culprit, Keralie teams up with Varin Bollt. But with Keralie and Varin each keeping secrets – and the lives of the queens hanging in the balance – everything is at stake. And no one can be trusted in a world full of ruthless thieves, black markets, a golden palace, daring heists, royal intrigue, noble messengers, forbidden love, four queens – each with a secret, and, of course, murder.

Mon avis

Four Dead Queens est le livre que j’ai eu dans la owlcrate de mars, c’est comme tu peux le voir, un roman young adult écrit dans un anglais tout de même assez compliqué dans le sens où il faut avoir un bon niveau dans cette langue pour le commencer. Ce n’est pas non plus du Shakespeare mais c’est déjà un bon niveau. J’ai trouvé l’histoire vraiment très prenante, les personnages sont vraiment bien creusés par l’auteur et le monde dans lequel ils vivent est intéressant, c’est un monde dans lequel on a envie de plonger, qu’on a hâte de découvrir. Lorsque je découvre que le roman prend un tournant d’enquête policière je me suis demandée quoi, je ne m’y attendais pas du tout, j’ai eu d’un seul coup peur d’être déçue mais l’auteure a vraiment bien su ficeler son œuvre de sorte à ce que son univers tienne la route. Je me suis réellement attachée à certains personnages notamment celui de la reine Corra que j’ai trouvé sensible et douce. Pour ce qui est de la mort d’Iris, une des quatre reines, elle repose sur un secret qui m’a passionné, un secret pur et beau. Tout est centré autour de cela, chaque personnage possède son énigme, ses secret et sa complexité. La thématique de l’amour impossible est reprise plusieurs fois, une relation en particulier me fait d’ailleurs penser à Ruy Blas et j’avoue que j’adore ce petit rappel d’œuvre. Il y a aussi beaucoup de dénonciation de la politique étant donné que nous sommes dans un univers royal. Je dirais donc que c’est un roman de la liberté, de l’amour et du partage. Tous les ingrédients étaient pour moi présents dans ce livre pour en faire un coup de coeur. Malheureusement j’ai été déçue de la fin que j’avais déjà prévue.

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s