Anneliese Mackintosh – Le Putain d’énorme livre du bonheur qui va tout déchirer

cover139857-medium.png

« Je décrète juste que ça va aller. Donc, c’est pour ça que je suis là, à vous parler aujourd’hui. Parce que je ne toucherai plus jamais le moindre verre, parce que je passe à une sexualité monogamique. Finies les coucheries, à partir de ce jour et pour toujours. Je veux devenir une fille bien. Et je veux être heureuse. Heureuse à en avoir mal. »

Résumé

Ottila a décidé d’être heureuse et ça va faire mal.
Ottila a un problème. Enfin, elle en a un paquet. D’abord elle est alcoolique. Son père est mort pendant qu’elle se complaisait dans une éternelle gueule de bois. Sa sœur a été internée. Sa mère est en train de craquer. Et ses amis la tirent vers le bas. Sauf Thalès, le type le plus sain qu’elle ait jamais rencontré. Thalès donne envie à Ottila de devenir meilleure. Alors elle décide de faire un doigt à son « contexte » pourri et vole Le Petit Livre du bonheur à la bibliothèque. Puis elle entreprend de le scrapbooker sauvagement : mails, SMS, transcriptions de séances de thérapie, dessins… tout y passe..

Mon avis

Le putain d’énorme livre du bonheur qui va tout déchirer est ce qu’on appelle un livre unique, original, différent en tout point. C’est un roman touchant qui exprime de vrais problèmes sociaux. J’ai beaucoup aimé les petites citations présentent en début de chaque mini chapitre, elles sont très inspirantes et sont à chaque fois bien placées. C’est un livre qui sert de prévention principalement sur les dangers de l’alcool, et ça change car c’est je crois la première fois que je lis un livre qui traite de l’alcoolisme. On se sent d’autant plus concerné que la forme du livre est pensée comme un journal intime, on suit Ottila dans ses progressions, ses échecs, sa vie tout simplement. Même si ce livre fait office de prévention il n’en devient pas pour autant moralisateur et c’est cela que j’ai apprécié; je l’ai trouvé drôle, touchant, c’est un livre qui se lit tout seul. Mais c’est aussi un livre qui ne se prend pas au sérieux. Le personnage de Ottila respire la joie de vivre malgré tous les problèmes de la vie y compris son addiction à l’alcool et ses problèmes familiaux. J’ai réellement trouvé ce livre plein d’humour, on rigole souvent mais de vrais conseils pour lutter contre les addictions sont donnés et c’est ce qui fait la différence par rapport aux autres romans du même genre. L’autre petit coté sympa du roman est qu’il alterne entre récit/listes en tout genre et échanges de mails, c’est un roman frais qui change. Cela rend d’ailleurs le livre interactif, on renvoie souvent le lecteur vers différents liens. On se sent alors comme une amie pour Ottila, et c’est très plaisant car rien n’est caché au lecteur. Aussi, à travers diverses correspondances, différents thèmes sont abordés comme celui de l’amour, de l’amitié ou encore de la famille. C’est ainsi que nous découvrons que ce livre ne traite pas seulement des addictions mais aussi de différentes maladies comme par exemple les troubles du comportement ainsi que la dépression. Ce que j’ai trouvé très intéressant dans ce livre et qui, encore une fois, le différencie des autres sont les petits points infos que l’auteur a glissé dans le roman qui m’a appris beaucoup de choses. Certains de ces points infos font par exemple référence à des techniques médicales concernant la dépression ce que je trouve très bien car je pense sincèrement que nous ne sommes pas assez informé là-dessus alors qu’il existe plus de cas que nous le pensons. Enfin, les dernières pages se clôturent par un joli hymne à la vie et à la renaissance du personnage, avec alors, un beau message d’espoir.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s