Joris Chamblain et Aurélie Neyret – Les carnets de Cerise

IMG_1904.JPG

« Le lendemain matin, je suis venue dans votre chambre. Je t’ai fait un bisou pour te réveiller et j’en ai fait un autre à papa. Il avait la joue froide. « Debout papa » je disais en sautant sur le lit. Mais il ne bougeait pas. »

Résumé

Cerise, onze ans, vit seule avec sa mère et rêve de devenir romancière. Elle a déjà commencé à écrire ses carnets ! Son sujet favori : les gens, et surtout les adultes. Elle les observe pour tenter de deviner leurs secrets les plus enfouis Au fil de ses enquêtes, elle a compris à quel point son passé lui manquait et faisait tout pour ressurgir. À travers une correspondance avec sa mère, Cerise va replonger dans ses souvenirs, dans son enfance des premières rencontres aux premiers mensonges… Ce voyage lui dévoilera le secret de ses carnets et on comprendra enfin pourquoi elle déteste tant que les adultes dissimulent quelque chose…

Mon avis

Quel plaisir de retrouver Cerise dans le tome 5 pour une dernière aventure. Ce dernier tome a été pour moi riche en émotions. Cette fois Cerise part pour une nouvelle aventure, une aventure qui est la sienne. C’est un livre plein d’amour qui aborde merveilleusement bien les thèmes de l’amitié, de la douleur et de la peur qui suit la mort et le deuil. Cette BD nous transporte avec sa douceur et son graphisme toujours aussi magnifique. On redécouvre une relation mère/fille avec des hauts, des bas car chacun a eu sa manière de faire le deuil. Pour Cerise, comme nous le découvrons, cela a été l’écriture, son échappatoire, son refuge à elle. C’est pour moi une BD de l’acceptation, de l’amour et du pardon.  Cette œuvre nous apporte les réponses aux questions que nous étions susceptible de nous poser dans les tomes précédents et c’est ce que j’ai apprécié. On a l’impression d’être de plus en plus intime avec ce petit bout de personnage au fur et à mesure de la saga. Pour moi, Cerise est devenue comme une amie qui m’accompagne. En lisant cette BD c’était un réel échange qui se passait et j’ai trouvé cela magique. Je l’affectionne tout particulièrement. J’ai trouvé génial de pouvoir voir la vie de Cerise, c’est profond et c’est beau. J’avoue avoir versé ma petite larmichette à la fin ! C’est une des rares BD qu’on lit et qui nous change, une belle leçon de vie est donnée, un message d’amour et de paix avec les autres mais aussi et avant tout avec soi-même. Cerise devient dans les dernières pages une grande fille qui a mûri sous nos yeux et avec qui on a partagé des choses, il est donc temps pour elle de nous quitter. Ce fut un magnifique voyage initiatique qui sublimement su peindre la préciosité mais en même temps la fragilité de la vie. Ce dernier tome rend hommage aux personnages des tomes précédents qui ont marqué la vie de Cerise avec quelques petits clin d’œil. Cette BD est définitivement un ENORME coup de cœur.

Publicités

Une réflexion sur “Joris Chamblain et Aurélie Neyret – Les carnets de Cerise

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s